Scroll

Academia 

Entre travaux de recherche, conférences académiques et articles de revue, Gaspard tente de repenser un libéralisme adapté à notre siècle.

Recherches

La propriété de soi.

« Mon corps m’appartient », entend-on souvent. Ce n’est pas le cas en droit : la personne est indisponible et le corps hors commerce. A l’heure du dataïsme et des biotechnologies, la question de savoir si et comment nous pourrions exercer un droit de propriété sur nous-mêmes revêt une urgence particulière. Un sujet aussi fondamental mérite mieux qu’un essai polémique. Voilà pourquoi Gaspard a entrepris une recherche pluridisciplinaire de plusieurs années au sein d'une prestigieuse université européenne.

L'intelligence artificielle.

Un philosophe se doit de comprendre et d'appréhender les technologies qui bouleversent nos sociétés. Gaspard a donc pris la route de l’IA. Deux mois durant, depuis les Etats-Unis jusqu’à la Chine en passant par Israël et l’Europe. Son point de départ a été la conclusion du livre de Yuval Harari, Homo Deus : si le dataïsme met fin à l’idée comme à l’exercice du libre-arbitre, alors le sujet autonome disparaît, et avec lui toute la structuration libérale de nos sociétés. C’est une discussion bien plus urgente à mener que les fantaisies sur la Superintelligence ou les titres sensationnalistes sur la fin du travail. L’IA nous apporte-t-elle le bonheur au détriment de la liberté ?

> Ouvrage à paraitre en 2019

Cours

Enseigner les fondamentaux
de la philosophie libérale.

Depuis plusieurs années, Gaspard donne à Sciences-Po Paris un cours en anglais portant sur « philosophy of Liberalism ». Les élèves y étudient les grands classiques du libéralisme, dans toute leur diversité : Mandeville sur l’ordre spontané, Beccaria sur le sens de la peine, Tocqueville sur la démocratie, John Stuart Mill sur la liberté d’expression, Schumpeter sur l’entrepreneur, Popper sur les utopies, Hernando de Soto sur le capital…

A Skema Business School, Gaspard assure également une dizaine d’heures d’introduction au libéralisme, en alliant textes, formats vidéos et travaux pratiques.

Attention, ordinateurs interdits et powerpoints bannis pendant ses cours ! Il faut réapprendre à se concentrer.

Gaspard Koenig enseigne aux étudiants de 2ème année du Collège universitaire un cours de philosophie consacré à la pensée libérale, de Mandeville à Hayek, en passant par Smith et Tocqueville.

Gaspard Koenig intervient auprès des étudiants de SKEMA Business School en multiplex à Lille, Paris et Sophia sur les grands sujets de philosophie.

Introduction à la philosophie libérale en trois parties :
-Trois siècles de résistance ;
-Le revenu universel ;
-La propriété de soi.

Articles

La propriété
de soi

2019

Dans son Histoire de la sexualité, Michel Foucault analyse la morale stoïcienne comme un cheminement vers la possession de soi : la conversio ad se. La souveraineté de l’individu sur lui-même, au fondement de l’ordre politique moderne, s’élargit à une expérience sensible, une jouissance concrète du soi. Mais Foucault ajoute elliptiquement : « Ce rapport à soi est pensé souvent sur le modèle juridique de la possession : on est « à soi », on est « sien » ; on ne relève que de soi-même ...

> Lire l'article

À quoi croient
nos élites ?

2016

Pendant deux ans, comme plume au cabinet d’une ministre de l’Économie, j’ai rédigé une cinquantaine de discours de remise de la Légion d’honneur. D’un point de vue stylistique, l’exercice n’est pas déplaisant : il faut savoir varier les tons, jongler avec les parcours,dissimuler la flatterie sous tous les atours de l’insolence. D’un point de vue sociologique, ce fut une plongée sans sas de décompression dans les tréfonds de l’élite française.

> Lire l'article

Le marché
des idées

2016

L’expression de marché des idées,
popularisée par la jurisprudence américaine, n’est pas seulement une métaphore. Elle désigne une même réalité humaine s’exprimant dans deux champs différents,
la pratique économique et la pensée philosophique. Et si l’on analysait l’histoire
des idées, ainsi que leurs interactions
dans l’espace social, à l’aune de la
théorie de la concurrence ?

> Lire l'article

Avec une équipe de quatre autres professeurs de philosophie, Gaspard a créé une newsletter hebdomadaire qui analyse un sujet d’actualité à la lumière des grands auteurs. Il ne s’agit pas de défendre un point de vue mais tout au contraire d’exposer de manière pédagogique les notions en jeu. Time to Philo compte aujourd’hui 30 000 abonnés.

Time
to philo